Capitão

Karlen Yann et Stefano Boroni. Capitão. Antipodes, 2019.

Capitao BD
En lien avec l'exposition Derrière les cases de la mission, cette bande dessinée évoque la présence protestante au Mozambique. Boroni, graphiste engagé, interprète de manière critique une histoire contrastée des entreprises missionnaires. Lire plus…

Croiver

Dieguez Sebastian. Croiver : pourquoi les croyances ne sont pas ce que l’on croit. Eliott, 2022

Présenté comme neuroscientifique, Sebastian Dieguez est chercheur en sciences cognitives et travaille sur la formation des croyances, en particulier l’adhésion aux théories du complot. Un sujet traité sous l'angle politique et sociologique par Antoine Bristielle.

lorsque nous croyons quelque chose, alors nous considérons qu'il y a dans le monde un élément qui rend cette chose vraie. La croyance est donc naturellement orientée et tendue vers le monde : je ne peux pas croire une chose tout en considérant que rien ne la rend vraie, que rien dans le monde ne correspond à son contenu.

p. 35

Les formes conjuguées de croire sont si particulières que certains en inventent qui semblent dériver de croiver. Non sans ironie, l'auteur s'empare de cette erreur pour distinguer deux sens du mot croire. Croire quelque chose, c'est le tenir pour vrai, mais croire (ou « croiver ») c'est accepter des vérités certaines comme vérité par adhésion de l'esprit, mais également par acte de volonté. Selon Dieguez, la religion ou les théories du complot nécessitent un engagement de leurs adeptes; un engagement que l'auteur ne juge pas sous l'angle moral.
Lire plus…

Terres complotistes

Bristielle Antoine. Voyage en terres complotistes. Fayard, 2022

Les récits de voyage sont fortement imprégnés du temps qui passe. L'essai de Bristielle ne fait pas exception; le Covid-19 ayant accéléré l'adhésion aux théories du complot. En 2024, les raisons avancées par l'auteur pour expliquer l'adhésion à de telles thèses semblent confirmées par la complexe recomposition du paysage politique français après la surprenante dissolution de l'Assemblée nationale.

Lorsque la contestation de l'ordre social établi ne trouve pas de débouchés dans les idéologies traditionnelles et les programmes politiques classiques, la contestation peut être amenée à muter en prenant des formes et des mots d'ordre inhabituels. C'est le cas avec la vision du monde complotiste, qui est en quelque sorte une vision politique « dégradée » pouvant à la fois s'appuyer sur des idéologies traditionnelles de droite et des idéologies traditionnelles de gauche.

p. 57


Lire plus…

Oreiller d'herbes

Natsume Sōseki, trad. du japonais par René de Ceccatty et Ryōji Nakamura, Oreiller d’herbes. Rivages poche, 1987.
natsume sooseki

Sōseki en 1906, l'année de publication de ce roman wikimedia commons


Mon crayon, qui était sans vie, s'est mis à bouger graduellement et, profitant de ce mouvement, j'ai réussi, au bout de vingt ou trente minutes, à composer […] six vers.

p. 108

Poète et peintre, le narrateur échappe à la ville pour tenter de trouver le sens de la beauté. Cette échappée au cœur du Japon rural du XXe siècle naissant mêle les sources de l'inspiration littéraire nippone et occidentale.
Lire plus…

BanDitisme

790400 mort vaches
Mort aux vaches, Récit d'Aurélien Ducoudray. Dessin de François Ravard, Futuropolis, 2016

Le braquage d'une agence bancaire, le repli des truands dans une ferme retirée où la menace de l'épizootie de la vache folle plane… Un récit improbable où les auteurs traitent avec ironie des rapports humains.

Site de l'éditeur


Pigalle
Pigalle, 1950, Scénario de Pierre Christin, Dessin de Jean-Michel Arroyo, Aire Libre, Dupuis 2022

Antoine, jeune homme débarqué de l'Aubrac, s'émerveille du monde de la nuit dans le Pigalle d'après-guerre. Vers La lune bleue convergent des hommes et des femmes au vécu diversifié, tous entraînés dans une aventure dont les teintes sépias d'Arroyo traduisent admirablement l'ambiance.

Site de l'éditeur

Lire plus…

Histoire de Jérusalem

Lemire Vincent, Gaultier Christophe. Histoire de Jérusalem. Les Arènes, 2022

Un olivier plurimillénaire sert de témoin des évolutions d'une cité sur la ligne crête qui sépare le bassin méditerranéen du désert. Cet artifice graphique permet de montrer la pérennité de la silhouette de la ville au fil des siècles. Cette apparence constante fait oublier que Jérusalem a vu des générations entières vivre dans le respect de leurs différences.

L'ancienne et la nouvelle Terre promise n'ont jamais cessé de dialoguer à distance, En Amérique, les colons protestants ont fondé des dizaines de villes baptisées Jericho, Bethléem, Sion ou Nazareth, en référence aux lieux bibliques. Et quelques siècles plus tard, les chrétiens évangéliques américains seront les plus fervents sionistes…

p. 160

Lire plus…